Livres anciens – Voyages – Palais Royal

J’aime ce quartier du Palais Royal, il m’apporte apaisement, nourrit mon imaginaire. J’ai adoré franchir cette entrée hier et rejoindre l’enceinte du Palais Royal où le silence régnait.

Les rangées de tilleuls dégageaient encore ce parfum si subtil qui délasse mon corps. J’ai trouvé une chaise confortable, au soleil, et me suis assoupie, littéralement endormie. Durant ces deux heures d’absence, j’ai sans doute rêvé, mais n’en ai aucun souvenir.

Le bleu du ciel et la splendeur du disque solaire, vers 17H, donnaient à cet endroit une lumière, une luminosité magique. La couleur de la pierre, magnifiée, tranchait à merveille avec ce bleu, le bleu du ciel.

*****

Après avoir bu un thé, à l’ombre, l’idée de retourner à la librairie Delamain a jailli en moi. Cet endroit, cette librairie Gallimard me ravit pour de multiples raisons. Pourquoi ne pas me faire ce plaisir ?

Me voilà devant la vitrine et mes yeux tombent sur les deux tomes du voyage de Jean- Baptiste Charcot en Antarctique, avec le Français, puis le Pourquoi Pas. Il s’agit bien de l’édition de 1910. L’état est excellent ainsi que le cuir des deux tomes. Les cartes ne manquent pas, ni les photos.

Ces deux tomes me feraient revivre, en quelque sorte, mon périple : Antarctique en voilier – sur les traces de Charcot

*****

Mes yeux balaient la vitrine, comme deux essuie-glaces sous une pluie intense.

Je vois une page dépliée, montrant, en plein milieu de cette vitrine, un dessin des ruines de Baalbek. Je regarde de plus près et découvre, à ma grande surprise, le voyage en Egypte et Syrie de Volney.

Volney, curieux, désirant découvrir et comprendre la complexité politique de l’empire ottoman, apprendra l’arabe, préparera pendant un an, son voyage de quatre ans en Egypte et en Syrie, tout en sachant qu’il lui faudrait l’écrire, l’inventer.

« J’ai cette alacrité, cette confiance en autrui et en soi qu’inspire la jeunesse. Je quittais gaiement un pays d’abondance et de paix !, pour aller vivre dans un pays de misère, sans autre motif que d’employer le temps d’une jeunesse inquiète et active à me procurer des connaissances d’un genre neuf, et à embellir par elles le reste de ma vie d’une auréole de considération et d’estime. »

Volney (Contraction de VOLtaire et FerNEY)

Je m’en retourne avec ces livres, des mots, des relevés topographiques, des dessins qui vont me faire revisiter des lieux que j’ai aimés, à défaut de pouvoir y retourner cet été. Ces livres vont me remémorer, les odeurs, les couleurs, les paysages, les gens, les coutumes, et m’offrir une perspective historique de ces pays, à travers un prisme nouveau : ce voyage historique, dans le temps.

Ce sera un voyage au sein d’un voyage, en souvenir d’un voyage, pour me préparer à nouveau voyage : donc, une imbrication de voyages : Un miroir, un tableau, un espace temps, un territoire, une géographie, une histoire.

Textes protégés par Copyright : 2010-2011 © Swimming in the Space